2010

       C'est l'histoire d'une escapade. Une de celles que l'on fait peut-être par défi, mais surtout par besoin, pour tout envoyer en l'air, comme ça. La voiture a démarré, et un grand vent de liberté a soufflé sur les montagnes.   

2010

2010

2010

D'abord, un flirt avec la vallée et le pied du Mont. J'ai tenté de traverser la rivière avec une motte de terre, un arbre, une planche... sans succès. J'en ai ri : petits effrontés, cent pour cent maîtrisés.
Puis le chemin a continué jusqu'à la cascade, avant de se poser dans une prairie, observant les ombres des nuages avancer sur la montagne au loin.

Retour par le village, animé par deux ou trois âmes - juste ce qu'il faut - : un ou deux paysans, des vaches, pas de voitures, et des chalets qui eux au moins, ont du charme, de la chaleur et de la douceur, pour des bâtiments. Je suis zen. J'entends quelqu'un dire : "Comme quoi, avec peu de présence humaine...".

2010

2010