020311 1345

       On irait prendre le repas sur des chaises et des tables en bois, avec des serviettes à carreaux rouges et blancs qu'on n'aurait plus besoin d'avoir envie de voler.

020311 1345_2

On irait devant le Mont derrière lequel le Soleil glisserait déjà, nous offrant cette tendre lumière de début de fin d'après-midi d'hiver. On pourrait s'éloigner de tout le monde dans la vallée, observant de loin le village vivre sans trop d'effervescence. Ca sentirait quelque chose d'indescriptible. Peut-être la neige, peut-être juste la fin d'après-midi, peut-être juste la montagne, peut-être juste la douceur. Ce serait doux comme un papillon qui ouvre lentement ses ailes en souriant.

024 (3)

Et le Mont nous offrirait ce rituel, cette vie. Il nous protégerait de tout et de tout le monde, à l'infini, et je ne m'en lasserai pas. On saurait que c'est pour toujours, et on serait heureux.

025 (3)

280211 1337

070