Toutes les semaines, certains d'entre vous arrivent ici en ayant cherché sous Google "vivre de peu mais mieux". Nous avons chacun notre propre échelle du "peu" et du "mieux", alors je ne saurais conseiller autrement qu'en disant : réfléchissez à ce dont vous avez vraiment besoin pour être bien et à tout ce qui vous coûte et n'est pas indispensable, et voyez où est le meilleur "peu" que vous puissiez atteindre, sans rien altérer à votre bonheur.
Alors, peut-être que vous pourrez effectivement considérer que c'est "mieux", libérés de certaines contraintes.

Aujourd'hui, mon "peu et mieux", ça a été la baignade dans l'étang du village voisin plutôt qu'à la piscine (que je n'aime pas), les yeux immergés dans la forêt, et plutôt que des gâteaux du commerce, des cerises du jardin.

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17