DSC06144

 Ce soir-là, J'ai vu mes amis Tom et Lola. Miniloup a rencontré sa nouvelle amie Laïkah. 

DSC06130

Après le kir et la raclette, j'ai ma partie de cartes ponctuée de bêtises, tricheries, grand n'importe quoi et langage fleuri. J'aime que la vie m'ait apporté ces amis-là, parce que le sérieux ne prévaut que lorsqu'on se confie les uns aux autres par besoin ou par amour. Rien, jamais, n'est prétexte à parler politique, argent, actualité. Ca m'a de toutes façons toujours ennuyée.  

DSC06115

DSC06149

Capture_2015_11_29_17_29_50_402-001

Ils me montrent des photographies et dessinent les plans de leur peut-être future maison. C'est bon de voir des âmes s'épanouir. J'ai connu Tom seul, sans travail et triste, je le reconnais accompagné, délivré, tout neuf en son dedans et son dehors. Je vois de l'amour dans leurs yeux et leurs gestes, un amour que je revois à chaque fois depuis six ans qu'ils ont entamé leur premier baiser. J'aime les gens qui s'aiment, parce que ça m'adoucit le monde. 

Capture_2015_11_29_17_30_32_193

Et puis, tout le monde va se coucher. Laïkah dans sa caisse, Miniloup dans son panier, Lola et Tom au rez-de-chaussée. Je m'endors avec une mélancolie vite lavée par une envie, un espoir, un "C'est possible". Je rêve un peu éveillée de celui qui me fera danser, puis je pars vraiment au fond des draps. 

Et le lendemain au réveil, alors que je n'ai rien demandé : 

DSC06146

DSC06147