13.02.10

C'est Beau.

080210 1603_5

    Je ferme les yeux dans mon lit, les boules bleues de mon sapin sont allumées. Des oiseaux pépient au réveil. C'est le dernier jour ici. J'ai rêvé que tout avait duré une minute. J'ai rêvé que je mangeais mon croissant avec du Nut*lla et de la confiture de fraises. Je tente l'expérience, c'est excellent. 

Ce midi, je mange au bar des tartines maison en écoutant une petite fille chanter à table. On est dans une grande maison.

110210 1345

La promenade de cet après-midi, comme celles de tous les autres après-midis est mystique, magnifique, joyeuse, brumeuse, douce, avec des bruits feutrés, un panorama incroyable, et la tendre lumière qui sent le soir qui arrive mais pas trop. Un homme joue du cor des Alpes tout seul face au Mont. C'est beau.

Ce soir, quand je vais me coucher, il y a une quinzaine d'enfants assis alignés dans le couloir, et j'entends des gens chanter. Je veux juste que ça ne finisse jamais.

080210 1603_2

080210 1603_4

080210 1606_2

080210 1608

2010

 

Posté par Nelle_ à 21:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07.02.10

Une minute

070210 1146

Ca duré une minute. Une minute pour fouler la neige, être proche des sapins, longer la rivière, m'asseoir au bar avec une grenadine et des petits morceaux de jambon à manger avec les doigts. J'ai vu le Mont sous le soleil puis sous la brume et la neige, et les arbres comme en fleurs décorés de boules de coton. J'ai plongé dans la piscine, rêvé dans le jacuzzi et chanté à la fête à la ferme. Une minute pour apprendre comment on fait le fromage.

070210 1227

Je me suis même promenée la nuit, foulant la neige légère comme une poudre, un sable. C'était quand il s'apprêtait à neiger quarante-huit heures d'affilée. Quarante-huit heures pour une minute.

070210 1237_3

070210 1619

080210 1127_2

100210 1337

110210 1136

 

Posté par Nelle_ à 21:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15.08.09

Lune

Lune

       J'avais pour habitude de rôder en observatrice aux alentours de la tanière. Ce que je préférais, c'était me poser au devant de l'entrée les soirs de température clémente, mi-clore mes yeux et lever le museau pour mieux humer le soleil qui se couchait derrière les sapins qui bordaient la clairière. J'étais bien.
La nuit subreptice tombait alors que je remontais les paupières, agrandissant mes iris. Je m'en retournais à l'intérieur. Je redoutais le silence de la nuit, son hostilité ainsi que les ombres qu'elle dessinait à côté de ma couche. Je soupirais dans la mousse ; et m'endormais.

       Un soir, à mon rendez-vous habituel avec l'astre du jour, je vis passer la forme d'un corps robuste à l'autre bout de la clairière : il longea les sapins en tapinois, puis s'arrêta loin mais face à moi. J'humai. Il huma. Un peu de piquant de baie, de douceur de terre humide et mille autres saveurs familières que je ne sus définir. Il avança vers moi, d'un pas prudent mais rassurant, alors que je restai stoïque mais tendue. Arrivé à quelques mètres à peine de moi, il bondit en arrière, vieux réflexe de vagabond solitaire, sans doute. Il fit volte-face, me tournant l'échine, tandis qu'happée par l'instant je le succédai de quelques pas. Ce fut sûrement un craquement d'herbe qui le fit s'arrêter et se retourner. Je m'immobilisai alors sur mes quatre pattes. Il m'observa un instant et s'en-alla en ligne droite parfaite vers les sapins du fond de la clairière. Il disparut.
La nuit était tombée. Pour la première fois je ne m'en préoccupai pas.

 

Posté par Nelle_ à 14:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01.08.09

Mes mains, mes yeux

31617452

J'inspirerai
Et je t'expliquerai la sensualité d'un instant, des
Mains qui se caressent sur la lettre à
Elise. Je sentirai tes lèvres dans ma nuque dans
Le courant d'un Nocturne de Chopin, tes yeux sur
Mes mains, mes yeux, mes mains, mes yeux...
J'expirerai.

Encore.

31617483

 

Posté par Nelle_ à 14:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26.07.09

Les Trésors

Aujourd'hui, j'ai vu danser des nuées de petits papillons bleus, et bien d'autres trésors encore.

09

09

09

09

09

09

09

09

09

09

09

Posté par Nelle_ à 17:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25.07.09

Simplicité

09

       Des papillons suivent ma route. Un tracteur passe, un vieux berger allemand aboie en remuant la queue au détour d'un chemin. Un paysan laboure son champ, sous un aigle qui tourne et tourne, un gros brin d'herbe dans son bec.
Arrivée au Chalet, je regarde les poissons dans l'eau de la mare. On parle de tout, d'ici... l'homme dit qu'il fait le beurre et le pain lui-même, qu'il est allé cueillir deux kilos de chanterelles, que bientôt, ce sera au tour des fraises des bois.

09

09

09

09

09

09

09

09

09

Posté par Nelle_ à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24.07.09

Sauvage

09

      1669 mètres, la bonne altitude pour rencontrer une famille de bouquetins paisibles au bord d'un lac glaciaire. Je me sens minuscule et j'aime ça. La pluie tombe au retour. C'est plutôt drôle d'être sous le k-way, de sentir la sereine odeur de terre mouillée, et d'entendre le plic-ploc dans une montagne calme. 

De retour au foyer, c'est un beau gros arc-en-ciel dodu qui m'honore.

09

09

09

09

09

09

09

09

09

09

Posté par Nelle_ à 17:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25.03.09

L'Animal naît Parfait.

09

       Il y aura toujours au moins un animal chez moi s'il le veut. L'instinct, le naturel, la douceur, sont autant de choses qu'ils nous enseignent. Leur façon d'agir et de communiquer est un repos pour le corps et l'esprit. Un instant à observer mon chat, m'asseoir aux mêmes endroits que lui, miauler pour lui parler, me coucher sur le tapis, fureter, suffit à faire taire mon cerveau d'humain qui pense beaucoup trop, et ainsi m'apaiser. Jamais je ne me passerai de leur présence. Plus que leur présence, même : leur modèle.

Posté par Nelle_ à 10:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,