10.07.15

D'un été je me régale

2015-06-02--11

Mes journées sont rythmées par des petits déjeuners dans l'herbe, des cours de piano donnés à des gens qui s'épanouissent ainsi, du linge et de la lavande qui sèchent, et les appels de Lana ma petite voisine : "Laaaaaaaaaaa voiiiiiiiisiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine !!!", pour que je vienne discuter et faire des bisous.

2015-05-18--17

2015-07-06--18

2015-06-02--11

2015-05-12--17

2015-06-06--21

2015-06-02--22

Posté par Elle- à 11:32 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

03.07.15

Quintuple oui

B1

Tandis qu'à la mairie je capturais les sourires sur mon appareil, la mariée a dit cinq fois oui. "Oui, oui, oui, oui, oui !". Le maire, amusé, a averti le marié : "Ca va être dur pour vous de faire aussi bien !". Après un long "ouiiiiiii !", toute la salle s'est fédérée en applaudissements.

Plus tard, dans le jardin d'une vieille ferme à colombages reconvertie, j'ai attrapé des visages heureux, des bras ivres d'amitié autour des tailles, et des regards festifs intègres, jusqu'à mettre mon appareil en retrait sur une table et danser sur de la musique des années 80. Le marié voulait danser avec toutes les femmes de la soirée. J'ai adoré son sourire qui en disait long sur une des plus jolies journées de sa vie jusqu'à là. "Il faut que je te dise, je suis très content que tu passes de bons moments avec nous !", m'a-t-il dit complètement essoufflé en dansant.

J'ai fini dehors dans la nuit, avec des gens que je ne connaissais pas encore un jour auparavant, mais avec qui nous avons discuté comme de vrais amis. Vous savez, ces moments où les gens ne vous parlent ni politique ni argent, mais s'intéressent à vous, votre vie, vos problèmes, vos joies et même votre bien-être (et vous leur rendez), et terminent le lendemain par un sincère "Je suis content(e) d'avoir fait ta connaissance, j'espère à très vite.".

Enfin, on m'a expliqué où trouver Orion et La Petite Ourse, comme pour résolument finir cette journée en apesanteur.

2015-06-27--19

2015-06-27--19

H1

M2

2015-06-28--11

A1

2015-06-27--16

2015-06-27--16

2015-06-27--19

Posté par Elle- à 10:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
26.06.15

Les framboises de Juliette

2015-06-19--16
Aujourd'hui, la pluie cliquète sur l'herbe du Grand Jardin, les prairies et les forêts au loin. J'aurais un peu envie de dire que je n'aime pas ça ; on ne peut pas sortir pour les pauses-goûter, et s'il faut sortir on est trempé.

Mais comme je me suis promis de voir le bon en chaque chose, j'ai ouvert la porte-fenêtre de la véranda, me suis assise par-terre à peu près à l'abri, rejointe par Miniloup. C'est joyeux, la pluie. Ca sent bon, ça rafraîchit, ça donne des fruits, et le soleil revient toujours après.

Lorsque la compositrice de musique parfumée s'en est à peu près allée, je suis allée cueillir mon goûter, le plus bio des goûters, celui que m'offre chaque jour de fin de printemps Ma Voisine Juliette. Bien qu'elle soit allée faire du poney multicolore dans le ciel, à défaut d'être encore là pour m'avertir que mon chat est sur le toît, ou me passer des pinces à linge parce que je n'en ai plus, elle m'envoie des framboises et des framboisiers qui s'invitent en veux-tu en voilà par les mailles du grillage qui nous séparait.

2015-06-16--19

2015-06-18--11

22-09-2015 15-37-22

Posté par Elle- à 11:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18.06.15

Mon Meilleur

2015-05-18--16

J'ai rêvé de lui toute mon enfance, à en avoir foncièrement mal parfois de son absence. Et puis un beau jour il est arrivé, minuscule comme ça, un petit ventre tout rondouillard, instable sur ses pattes. Je me souviens comme si c'était hier du jour où je l'ai cherché. Il avait planté ses yeux dans les miens et j'en avais déduit que ce n'était pas moi qui devais choisir, mais que c'était lui qui m'avait choisie. 
Arrivé à la maison, il s'était endormi au beau milieu de l'immensité du Grand Jardin. En une nuit le petit canin est devenu grand : franges aux pattes comme un cow-dog, stature élancée, museau saillant... mais toujours des taches en forme de tête de mickey sur le crâne.

Je ne suis jamais seule. Il est là, vigilant, avertissant même avec ferveur lorsqu'un méchant bougre de parapluie suspect est posé contre la rembarde des voisins. Lorsque je dors seule dans la maison, je me dis toujours "de toutes façons, Mini-Loup est en-bas". Et le matin au réveil, qui saurait mieux vous faire la danse du popotin, parce qu'une nuit sans vous c'était très très long ?

2015-05-18--16

On fait de grandes parties de jeux, féroces à grogner très fort, à courir très vite après les jouets, à finir épuisés à boire des litres et à en mettre partout (oui, moi aussi). On marche ensemble dans des ruisseaux en vacances à la montagne, on partage chaque coucher de soleil dans le Grand Jardin à la campagne. Son lit est à côté de mon piano ; souvent quand je joue il s'y couche, et moi je joue encore mieux pour mon doux veilleur. A ces instants tout en moi est complet.

On se touche tout le temps. Parfois, il vient juste appuyer sa truffe froide contre ma main, ou son corps contre mes jambes comme un garde-fou. Le contact, c'est ce qui nous Définit. Il est doux et chaud, et ça nous entretient l'un l'autre : quand on se câline, on entre dans une transe qu'à vrai dire, je soupçonnais bien avant de le connaître. On se regarde souvent dans les yeux. Normalement chez les canins c'est un signe de défi, mais le Mini-Loup depuis que je le connais, utilise ses yeux pour narrer des histoires, avec une intensité qu'on ne pourrait équivaloir.

Je l'aime passionnément.

2015-05-14--23

2015-05-22--18

Posté par Elle- à 09:49 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
11.06.15

Petits gâteaux au chocolat faciles et rapides

2015-05-27--17

- 2 oeufs
- le même poids en beurre fondu
- le même poids en sucre
- le même poids en chocolat
- 1 sachet de levure chimique
- ajouter progressivement de la farine en mélangeant jusqu'à obtenir une pâte qui se tienne juste assez pour faire des tas à la cuiller sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. S'ils s'afaissent trop, c'est qu'ils manquent de farine.
- 180° au four pendant 10mn voire moins (ça dépend du four et de la taille des tas) - on peut vérifier la cuisson en plantant un couteau au milieu d'un gâteau : s'il ressort indemne c'est que c'est cuit.

Le mini-loup en a eu aussi, mais juste un. Pour lui, vaut mieux un nonos. Un très gros nonos pour un tout petit chien.

2015-05-24--15

2015-05-24--15

Posté par Elle- à 10:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04.06.15

Quiétude

Elle

2015-05-18--17

Posté par Elle- à 10:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
03.06.15

Dons authentiques

2015-05-22--18

J'ai pris un goûter vrai, un goûter de campagne. C'est Mon Voisin Hubert qui m'a vendu ces saucisses fumées de sanglier, et donné des poires hivernées (conservées pendant l'hiver). C'est divin, ce fumet de fait-maison qui s'en dégage. "Si vous voulez encore des poires il suffit de demander !".

Ce partage, ces dons, ces échanges qui s'intriquent, ça me touche à chaque fois. Le jour où il m'a donné six truites qu'il avait pêchées, ou celui où je l'ai entendu m'appeler depuis sa cour, pour finir par me tendre un seau de cerises qu'il venait de me cueillir, j'aurais pu écrire de longs articles la larme à l'oeil, parce que tout ça c'est donner de nous de l'authentique.

C'est ce que j'ai fait le jour où j'ai ramassé un chat parti au paradis des chats dans la cour de mes voisins pour leur éviter cette vision, c'est ce que je fais lorsque je discute avec la petite voisine de 3 ans pendant bien 20mn de ma journée parce qu'elle aime ça, ce que je fais lorsque j'envoie un colis à un être aimé, ou lorsque j'offre un barbecue et des petits pots de compote de pommes à toi qui viens en m'apportant un pot d'hortensias à planter dans le Grand Jardin. Il suffit parfois que le téléphone ou la boîte mail retentisse pour vous annoncer un adorable commentaire sur votre blog, un bonjour, un bonne nuit, un je pense à toi, un mot affectueux pour vous changer le cours d'une journée.

Dans ce monde où c'est chacun pour ses fesses, on oublie un peu ce qu'est de veiller les uns sur les autres. Pas besoin d'être de grands amis à la vie à la mort pour veiller, mais juste un peu comme ça, ce serait de la force et de l'ouverture d'esprit qu'on se donnerait.

2015-05-29--16

Le Mini-Loup aussi rencontre des amis qui veillent sur lui.

Posté par Elle- à 09:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28.05.15

Parallèle

19922007-07-22--23

Posté par Elle- à 11:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22.05.15

Page blanche, photos couleur

2015-05-13--11

Je suis là depuis un quart d'heure sur ma chaise à mon bureau avec un lait d'amande au chocolat, cherchant quelque chose à écrire. J'ai le casque vissé sur les oreilles et j'espère que la musique fasse venir des mots. "Si mes yeux devaient raconter quelque chose"... non, trop banal. "S'arrêter de penser, et juste ressentir"... je l'ai déjà écrit ici il y a 7 ans.

"Mes yeux ne manquent jamais d'inspiration". Pourquoi pas !

2015-05-11--19

2015-05-12--17

2015-05-11--19

2015-05-11--19

JUL_1003

2015-05-18--17

J'ai découvert ce matin un drôle d'oiseau poilu dans le pommier...

2015-05-18--11

2015-05-18--11

Posté par Elle- à 10:27 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17.05.15

Un air de printemps

Posté par Elle- à 11:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,