06.02.16

Il faut que tu respires

2015-07-30--15

Quand je vois une route de béton, des voitures, des immeubles, des usines, je me dis : "Mais qu'est-ce qu'on est donc en train de faire ?". On casse notre maison et nos ressources, sous des prétextes inextricables de "progrès", "mieux vivre".  

Mais le progrès, ne serait-ce pas plutôt de réfléchir à arrêter de casser notre maison ? Et pas juste parce qu'elle est belle, même si ça en fait partie. Mais parce que c'est elle qui nous donne ce dont on a besoin.

2015-07-30--16

2015-07-30--16

Alors, d'accord, je mets une polaire à l'intérieur en hiver au lieu de chauffer fort, je n'ai que du vinaigre blanc comme produit d'entretien, je n'achète aucun plat préparé, des fruits et légumes qui viennent uniquement de mon jardin et de mon pays, et ma seule crème pour avoir une jolie peau, c'est de l'huile de noisette. 

Mais je me sens tellement infime. J'aimerais faire revenir la forêt, les grands prédateurs, les vers dans la terre, les troncs d'arbres morts et les chiroptères qui vont avec, les meuniers, le petit bout de potager pour tout le monde. 

2015-07-30--17

2015-07-30--17

2015-07-30--17

Je sais pas trop comment, l'humain se tourne vers des envies, des besoins, qui pourtant cassent la maison dans laquelle il vit, la Terre. 

Ca me saoule qu'on trouve que c'est super pratique, qu'on vit mieux avec que sans smartphone, télé, ordi, domotique, briques de jus de fruits, salade en sachet, ça me saoule que ça nous procure du plaisir. Ca me saoule que des choses qui cassent la Terre nous procurent du plaisir. Ca me saoule d'avoir acheté de la salade dans un sachet aux dernières courses. 

2015-07-30--17

2015-07-30--17

J'aimerais aider à changer tout ça. On peut se changer soi, mais pas les autres, alors je sais pas quoi faire. A part raconter, peut-être, ici. Montrer.  

Dans quelques mois je vous raconterai à quel point je suis heureuse quand on m'offre un plant de basilic aux premiers réchauds de l'été, parce que je sais que je pourrai en faire des pesto à en couper le souffle, le laisser monter en graines et en faire des petits sacs en tissu qui sentent bon à vous offrir.

2015-07-30--17

C'est juste un cri du coeur, parce que j'aime ma maison plus que tout, que j'ai besoin d'elle, et que je porte un profond respect à celle qui me donne ce qu'il me faut pour vivre bien.  

2015-07-30--17

Posté par Elle- à 18:33 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

14.11.15

Culture

one

"On va faire un p'tit tour après la journée", pour moi c'est ça.

Vous savez ce qu'on m'a dit un jour ? Que j'habite un endroit "paumé" et "sans culture". Je crois juste, sans porter aucun jugement, qu'on n'a pas la même appréhension du mot ; et ça, ça me pique quand on l'oublie.

2015-10-26--13

2015-10-28--16

2015-11-04--18

2015-10-26--12

2015-10-26--12

2015-10-26--13

2015-09-24--19

Posté par Elle- à 08:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18.07.15

Marcel(le)

2015-06-21--23

C'est avec excitation que je vous présente Marcel(le). Un hérisson est une vraie chance au jardin : il n'y a pas plus efficace comme aspirateur non polluant à limaces. C'est un gourmand !

Alors, comment avoir un Marcel(le) chez soi ?

Il est interdit de capturer un hérisson dans la nature, ainsi que de le maintenir en captivité (il a de toutes façons besoin d'un territoire très grand). Laissez-le venir tout seul, par un petit espace sous la clôture (pas besoin de beaucoup).

Mon Marcel(le) a été attiré entre autres par des épluchures que je répands sur le sol du potager. De base, elles étaient là pour se composter en surface et fertiliser le sol. Ca marche comme en pleine nature : les végétaux morts tombent, se décomposent et redonnent de l'énergie à la terre. Pas besoin d'acheter engrais et fumiers ! Les épluchures détournent aussi les limaces de vos plantations. Quand on est une limace, on fait son boulot de nettoyeuse et c'est bien plus facile de manger une épluchure.

Marcel(le) a aussi impérativement besoin d'une coupelle d'eau (peu profonde), installée près d'un abri (indispensable) : un tas de bois, feuilles, foin, laissé au fond du jardin. A la nuit tombée, il prendra ses quartiers et fera un festin, sans jamais rien casser. S'il a le gîte et le couvert, il sera votre plus grand ami. Un hérisson au jardin, ce n'est que du bonheur.

Posté par Elle- à 08:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25.08.14

Le temps des compotes

2013-08-19--12

Tandis que les étourneaux m'offrent un spectacle,...

2013-08-19--12

2013-08-23--13

2014-08-24--10

2014-08-24--10

... c'est le moment de cueillir les pommes. Mon inspecteur des travaux est bien là. Il aime bien, lui aussi, goûter des petits bouts de pomme par-ci par-là.

2013-08-28--12

2013-08-28--12

2013-08-28--12

2013-08-28--12

2013-08-28--12

Posté par la-louve1 à 22:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06.06.14

Surprise à cornes

2014-05-10--10

Après avoir pris de la hauteur encore et encore depuis le lac... Surprise ! Nez à nez avec une dizaine de bouquetins, là, à quelques mètres. Que faire lorsqu'un bouquetin se couche tranquillou SUR le sentier, et qu'il n'y a nulle part d'autre où passer ? C'était bien drôle : on se sent bien faible. Dans le monde animal nous ne sommes rien (Finalement, après avoir avancé doucement, il s'est levé et est allé se coucher deux mètres plus loin). Mais qu'est-ce que c'est beau, qu'est-ce que c'est grisant !

2014-05-10--10

2014-05-10--10

2014-05-10--11

2014-05-10--11

2014-05-10--11

Posté par la-louve1 à 22:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30.05.14

Autour du lac

C'est l'histoire d'une matinée au paradis. Pas quatre heures à randonner à s'épuiser, non, quatre heures d'observation, de promenade et d'écoute. Des marmottes sifflent et des rapaces crient (la buse piaute, l'aigle trompette ou glapit, le faucon huit...), mais on ne les voit jamais. Tant mieux (un peu), c'est ce qui leur donne tout leur charme. Début mai, le lac est encore gelé.

2014-05-10--08

Ces rayons de soleil matinaux et cette bande sonore d'eau et d'oiseaux sont délicieux. Cela intime de parler doucement, tout doucement.

2014-05-10--08

2014-05-10--09

2014-05-10--09

La photo ci-dessous est un dézoom de la photo ci-dessus. J'y suis ! Toute petite, mais j'y suis !

2014-05-10--09

Et puis, après avoir pris de la hauteur, encore et encore (Commencé à 1600 et fini à 1900, qui l'eut cru ?)...

... Surprise ! Suite au prochain épisode.

2014-05-10--10

Posté par la-louve1 à 18:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23.05.14

Rencontre tachetée

Une des choses qui m'enchante plus que tout, c'est d'ouvrir les rideaux et de voir ça :

1

... qui en quelques minutes, comme par une délicieuse magie, se transforme en ça :

2

Alors, vous ne résister pas à l'appel, et vous partez gambader dans les hauteurs. On peut y fait de mystérieuses rencontres tachetées.

2014-05-09--11

2014-05-09--12

2014-05-09--12

2014-05-09--12

2014-05-09--12

2014-05-09--12

Certaines rencontres sont moins sauvages, mais tout aussi charmantes et à l'image du climat qui règne. Celle-ci m'a amusée, en levant les yeux dans le village.

2014-05-09--12

Posté par la-louve1 à 22:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
16.05.14

Là-Bas

On a tous au moins un lieu d'évasion ; cet endroit où on sait que si on s'y réfugie, on sera indéniablement bien. Juste bien, et que plus rien d'autre n'aura d'importance. Parfois il n'y a pas à aller bien loin, ça peut être juste le fond d'un jardin. On le porte en nous comme un secret, un monde à part. Moi, c'est Là-Bas...

2

1

3

... au pays des montagnes et des lacs ; au pays où la pierre côtoie le bois pour en faire des maisons.

4

5

6

7

8

9

Posté par la-louve1 à 22:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25.04.14

Tout doux

2013-04-17--14

2013-04-17--15

2013-04-18--06

2013-04-22--17

2014-04-06--16

2014-04-06--16

2014-04-10--18

2014-04-10--18

2014-04-10--18

Un petit nouveau a fait son entrée au jardin. Bébé cerisier deviendra grand.

2014-04-16--09

Posté par la-louve1 à 09:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
30.10.13

Il y a

DSC02958

Il y a un appétissant gâteau marbré sur la table du salon, et un bol de clémentines.

DSC03072

Il y a le sourire et le déclic de cet homme à qui j'enseigne le piano, lorsque soudain il prend conscience de ses progrès. Et mon sourire à moi, quand je trouve le petit truc, la technique, pour débloquer ce qui coinçait.

Il y a ce ciel bleu idéal, bordé de rayons d'un Soleil éclatant.

Et un colis reçu ce matin, et deux envoyés rien que pour le plaisir. Il y a cette toute petite chienne toute douce et calme, noire et blanche, ébourriffée, dans le bureau de poste, qui veut un câlin, rien qu'un câlin. Et ma main qui tout doucement caresse sa frimousse, ma main qui englobe toute sa tête avec tendresse. Et ses petites pattes posées sur mon genou, et sa queue qui frétille.

Il y a les arbres et le bruit de l'eau, et ces rencontres impromptues pour mon plaisir le plus grand. 

DSC03077

2015-07-30--15

DSC03079

DSC03081

Posté par Nelle_ à 22:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,