27.01.16

Monter si haut

Pour accompagner cet article ; Fairytale (film : Shrek), de H.Gregson-Williams et John Powell

C'était au coucher du soleil, au temple où il y a fort longtemps, on vénérait des dieux. 

20-01-2016 18-19-37

20-01-2016 18-20-10

21-01-2016 11-22-32

J'avoue, quand je pars comme ça au plus profond de la nature, là où on ne peut facilement vous ramener à un foyer s'il vous arrive un truc, je suis toujours un peu inquiète. J'peux pas vous mentir en vous parlant de plénitude le temps de la montée qui éloigne et éloigne encore, ni de la descente dans la forêt sombre sans bien voir où on met les pieds. Parfois, j'aimerais avoir de l'insouciance, ne pas tout le temps avoir peur bien malgré moi, qu'il m'arrive un truc.  

21-01-2016 12-10-06

20-01-2016 18-30-58

Mais une fois en-haut, tout ce que je me suis dit, c'est que c'était beau. J'ai regardé le soleil, stoïque comme lui, et je crois que pendant un moment, j'ai juste accueilli mon sentiment d'être petite, toute petite...

en bien. 

21-01-2016 11-50-52

20-01-2016 18-31-38

21-01-2016 11-23-46

20-01-2016 18-35-44

J'ai frissonné un peu, et j'ai pensé beaucoup, à une personne qui m'est chère. (Takéo me lit peut-être...).

J'aurais bien aimé des bras autour de moi. 

21-01-2016 11-35-08

 Le père de Victor Hugo lui a écrit une lettre, révélant que ce dernier aurait été conçu là-haut. 

Vous imaginez, faire l'amour au sommet...

21-01-2016 12-04-34

Posté par Elle- à 07:08 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19.02.15

Bouli

1990

Posté par la-louve1 à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14.02.15

Un hiver à la montagne

02

02

02

02

03

1999

2000

2004

 

Posté par la-louve1 à 14:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28.12.14

Un hiver, ça s'apprivoise

2014-12-28--15

Le Grand Jardin a revêtu un beau manteau blanc, et je ne peux m'empêcher d'aimer quand nous sommes comme ça tout petits face aux éléments.

2014-12-28--12

2014-12-28--15

2014-12-28--16

2014-12-28--16

J'ai laissé des centaines de pommes par-terre aux pieds des pommiers. La nature sait ce qu'elle fait ! Depuis le début de la journée, une nuée d'oiseaux de toutes sortes fait un festin sous les rayons du soleil. A chacun sa part : je n'ai ni tout pris ni tout enlevé pour faire "joli", et mes hôtes apprennent à se débrouiller seuls tout en mangeant à leur faim. Evidemment, je suis scotchée derrière les vitres.

2014-12-28--16

2014-12-28--15

2014-12-28--15

2014-12-21--21

Après l'effort, le réconfort...

2014-12-09--15

Une toute petite cagette à fruits semble suffire pour être heureuse :

2014-12-28--13

Le Père Noël n'a oublié personne !

2014-12-15--11

Posté par Elle- à 16:26 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20.12.14

On s'arrête un instant

2014-12-31--18

Encore de la douceur hivernale. J'ai fait des crumbles à la compote de pomme, qui finissent doucement de cuire sur le poele, les animaux savourent la vie, et moi, je me suis arrêtée un instant pour savourer aussi.

2015-01-02--15

 04-11-2015 01-47-57

 2015-01-04--13

Posté par Elle- à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02.12.14

Douceur, chaleur

On se prélasse devant un bon feu, ou sur le canapé, enroulé dans une douce fourrure (une polaire Quechua de chez Decathlon, qui donne l'impression d'être blottie dans les bras d'une peluche, pour les intéressées) avec une grenadine à la main.
Décembre est là ; apprivoisons la nuit et le froid. De petites lumières, un film d'amour de Noël en plein après-midi (ben quoi ?), un peu de coloriage auprès du poele et des cookies maison avec un verre de lait d'avoine sont de bons alliés. J'allais oublier les câlins !

2014-12-02--18

DSC00001

DSC00018

DSC04654

DSC04666

DSC04670

100657217_o100657222_o

Posté par Elle- à 17:20 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19.02.14

Carpe Diem

Les petits déjeuners se font au crépitement du feu de bois, et aux impatiences des enfants de jouer dans la neige.

La journée, jamais on ne connaîtra comme nos poches les petits sentiers qu'on arpente, car la montagne réserve toujours ses surprises, ses petites gouttes d'eau que l'on n'avait jamais vues, ou cette grosse pierre jamais remarquée.

Alors, comme toujours, on en revient à la même conclusion : ne pas trop se dire « je serai heureux », « j'étais heureux », mais « Je suis heureux »; on veut vivre au jour le jour, à la minute la minute, à la seconde la seconde, dans le moment présent, juste en sachant qui l'on est, et qui et ce que l'on aime.

02

02

02

02

02

 

Posté par Nelle_ à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30.12.13

Petite histoire de Noël

2013-12-23--21 2013-12-23--21

2013-12-23--21 2013-12-23--21

2013-12-23--21 2013-12-23--21

2013-12-23--21 2013-12-23--21

2013-12-23--23 2013-12-23--23

2013-12-24--00 2013-12-24--00

Posté par Nelle_ à 09:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08.01.12

Neige

02

      D'où vient cette euphorie collective autour de la neige ? Elle est sans doute le reflet de l'alchimie qui nous relie à la beauté, celle que l'on perçoit instinctivement, car c'est la Terre qui la crée. Alors elle nous recouvre, divine protection, et devient le symbole que du renouveau flotte dans le vent. Oui, aussi légèrement que les cristaux. Elle est le calme doux et feutré aussi bien lorsqu'elle est posée que lorsqu'elle est en train de tomber; et est l'énergie d'une danse virevoltante si elle s'acoquine avec un courant d'air. Elle est le paradoxe même. D'ailleurs elle ne tombe pas: elle papillonne. Et puis il y a ce "Elle est là, ça y est !", comme celle que l'on attendait, mais sans savoir pourquoi, et c'est ce qui est si bon.

02

02

02

02

02

02

02

02

02

 

Posté par Nelle_ à 10:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01.03.11

Le plus beau cadeau du monde

020311 1345

       On irait prendre le repas sur des chaises et des tables en bois, avec des serviettes à carreaux rouges et blancs qu'on n'aurait plus besoin d'avoir envie de voler.

020311 1345_2

On irait devant le Mont derrière lequel le Soleil glisserait déjà, nous offrant cette tendre lumière de début de fin d'après-midi d'hiver. On pourrait s'éloigner de tout le monde dans la vallée, observant de loin le village vivre sans trop d'effervescence. Ca sentirait quelque chose d'indescriptible. Peut-être la neige, peut-être juste la fin d'après-midi, peut-être juste la montagne, peut-être juste la douceur. Ce serait doux comme un papillon qui ouvre lentement ses ailes en souriant.

024 (3)

Et le Mont nous offrirait ce rituel, cette vie. Il nous protégerait de tout et de tout le monde, à l'infini, et je ne m'en lasserai pas. On saurait que c'est pour toujours, et on serait heureux.

025 (3)

280211 1337

070

 

Posté par Nelle_ à 12:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,