07.08.15

Rafraîchissement

Toutes les semaines, certains d'entre vous arrivent ici en ayant cherché sous Google "vivre de peu mais mieux". Nous avons chacun notre propre échelle du "peu" et du "mieux", alors je ne saurais conseiller autrement qu'en disant : réfléchissez à ce dont vous avez vraiment besoin pour être bien et à tout ce qui vous coûte et n'est pas indispensable, et voyez où est le meilleur "peu" que vous puissiez atteindre, sans rien altérer à votre bonheur.
Alors, peut-être que vous pourrez effectivement considérer que c'est "mieux", libérés de certaines contraintes.

Aujourd'hui, mon "peu et mieux", ça a été la baignade dans l'étang du village voisin plutôt qu'à la piscine (que je n'aime pas), les yeux immergés dans la forêt, et plutôt que des gâteaux du commerce, des cerises du jardin.

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17

2015-06-29--17

Posté par Elle- à 15:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18.08.11

S'émerveiller

 

180811 1125

Le petit déjeuner est un rituel : descendre au "salon" tout de bois, encore en chaussons, et ne pas hésiter. Maintenant j'ai mes habitudes, je superpose de la pâte à tartiner aux noisettes et de la confiture... dans mon croissant au beurre.

Promenade. La matinée, c'est fait pour gambader sur les chemins aérés, s'émerveiller du panorama montagnard, écouter le torrent et savourer l'alternance de l'ombre des sapins et du soleil. Les daims sont là, et les chalets me donnent envie d'y habiter. Quand midi approche, les cloches de la Chapelle chantent une chanson, et les odeurs de bons repas se mêlent à celles des sapins. On sait alors qu'il est l'heure de redescendre au village.

180811 1121_2

200811 1031

Posté par Nelle_ à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26.07.09

Les Trésors

Aujourd'hui, j'ai vu danser des nuées de petits papillons bleus, et bien d'autres trésors encore.

09

09

09

09

09

09

09

09

09

09

09

Posté par Nelle_ à 17:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25.07.09

Simplicité

09

       Des papillons suivent ma route. Un tracteur passe, un vieux berger allemand aboie en remuant la queue au détour d'un chemin. Un paysan laboure son champ, sous un aigle qui tourne et tourne, un gros brin d'herbe dans son bec.
Arrivée au Chalet, je regarde les poissons dans l'eau de la mare. On parle de tout, d'ici... l'homme dit qu'il fait le beurre et le pain lui-même, qu'il est allé cueillir deux kilos de chanterelles, que bientôt, ce sera au tour des fraises des bois.

09

09

09

09

09

09

09

09

09

Posté par Nelle_ à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04.06.08

J'en suis amoureuse

05

PICT3952
       
       En s’approchant du Mont, juste à son pied, l’eau est blanche : les glaciers fondent. Séparées de la prairie par la rivière en méandres, nous ourlons le Mont de nos pas, juste à la frontière des arbres qui le parent. En levant la tête vers eux se tient tout un monde : la réserve naturelle du Mont est un habitat impressionnant, dans laquelle les yeux se perdent en regardant l’humus sombre au milieu des arbres, le tunnel immense qui semble ne pas avoir de fin et receler de trésors vivants. Elle attire, cette forêt, elle impressionne sans inquiéter.

05

PICT3917

PICT3920

En rentrant de notre promenade, nous choisissons de passer par le village. Ici subsistent des fermes avec de gros et gentils chiens qui montent la garde, des vaches, une écurie en vieux bois avec la date écrite sous une croix... Le contraste est charmant : là, au seuil du monde parfois mystique de la nature, un petit village vit au calme. Certains font les courses, d'autres passent la tondeuse, d'autres encore se promènent et vous disent bonjour en souriant, comme si c'était évident. Pour une fois.

PICT3926

PICT3930

PICT3933

PICT3964

PICT3967

- le soir -

       Ah, cette convivialité à table, cette salle chaleureuse et ces gens qui communiquent comme si c’était une évidence, cette protection de la chaleur d’un intérieur, doublée de la nuit qui tombe sur la montagne juste sous nos yeux ! Une protection dans une protection, coloriées d’un air de rêve : cela s’appelle se sentir bien. Ou: se sentir chez soi. C’est une certitude qui semble venir tout naturellement de votre intérieur. 

« La nuit qui tombe sur la montagne, avec le reflet des lampadaires dans la vitre, c’est Grand. Tu sens ? »

Le reflet de ta vie superposé au tableau de ton extase. Vous reprendrez bien un petit frisson ?

La poésie vivante n’ayant pas de limites, après le festin, nous voila galopantes vers le Mont. La nuit, tous les Monts sont gris. Rien ne s’éteint dans le noir: la masse sombre qui vous fait face n’a jamais été aussi présente, avec pour unique lumière celle des étoiles et de la lune. Rien ne te fait plus ressentir à quel point tu es petit et impuissant que les contours de cette masse géante qui s’imprime sur le fond de ciel, cette masse noire qui doit grouiller de vie à l’heure qu’il est. La fascination me cloue sur place. J'en suis amoureuse.

Il est minuit. La lune est à notre droite. « Regarde ça, c’est magnifique, j’ai jamais vu un ciel aussi beau. ». Le Mont ne se laissera pas photographier, comme si l’instant ne devait appartenir qu’à l’instant. Nous repérons la Grande Ourse, et c’est le silence. Pour se parler du paysage et sa grandeur, nous avons notre voix timide comme si nous ne nous connaissions pas beaucoup, celle avec laquelle l’on dit des choses profondes en se disant tout bas que ce n’est pas comme ça qu’on aimerait les dire. Elle me tourne le dos, devant moi, et je l’entends dire « Anne, je vais pleurer ». Elle résiste, et dans un élan « Allez viens, on y va. ». Elle se retourne et rajoute : « Tu vois là, je comprends tout à fait ce que tu avais voulu me dire à propos d’ici ». Je souris, et nous remontons vers le village.

Posté par Nelle_ à 23:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25.07.07

Philosophie

07

A table, je retiens : "Moi, quand j'étais jeune, je me mettais sous les thuyas, et parfois des journées entières je ne faisais rien !". Une dame rousse surenchérit : "On ne prend plus le temps de prendre le temps".

07

Posté par Nelle_ à 17:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
23.07.07

Volupté

07

Je suis près du château aux pierres dorées. Ah, cette terrasse d'herbe interminable aux rocking-chairs, bordée de lavandes, surplombant le panorama ! Abeilles et papillons se délectent de l'élixir violacé. Derrière, des tables et chaises à l'ombre des tilleuls en guise de toîts. Un jeune garçon demande une glace à la fraise.

Je redescends les escaliers et m'allonge au bord de la piscine. Un léger vent secoue les parasols. Des oiseaux rasent la surface. Tout est si bien pensé, feutré, discret ; on s'endort.

07

07

07

07

07

07

07

07

07

Posté par Nelle_ à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,