14.02.15

Un hiver à la montagne

02

02

02

02

03

1999

2000

2004

 

Posté par la-louve1 à 14:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15.09.14

Pour n'être plus qu'eux

       Il y a des instants dont tu ne veux pas perdre une seconde, des endroits où tu te sens chez toi, tu te sens toi, vrai, en compagnie de gens avec qui tu te sens bien. Là, tu vois qui tu es, tu te trouves, tu sais qui tu aimes, ce que tu aimes et où et auprès de qui est ta place. Il n’y a rien qui rend ces moments beaux; ils le sont, naturellement. Dès que tu les découvres, tu ne peux plus t'en passer, et bien vite, ta vie ne tend plus que vers eux, pour n'être plus qu'eux.

08

Posté par Nelle_ à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13.06.14

Du sens

2014-05-08--16

Voilà la vie qui a du sens, au plus proche du vert, avec des réveils paisibles au chant des oiseaux et la liberté de faire ce qu'on veut, du matin au soir.

2014-05-09--09

2014-05-10--08

2014-05-10--08

2014-05-10--08

2014-05-10--08

2014-05-10--11

Comme il faut bien aussi parler du plaisir des papilles... feuilleté aux champignons et tartelette aux fraises pour tout le monde !

2014-05-10--19

2014-05-10--20

Posté par la-louve1 à 22:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16.05.14

Là-Bas

On a tous au moins un lieu d'évasion ; cet endroit où on sait que si on s'y réfugie, on sera indéniablement bien. Juste bien, et que plus rien d'autre n'aura d'importance. Parfois il n'y a pas à aller bien loin, ça peut être juste le fond d'un jardin. On le porte en nous comme un secret, un monde à part. Moi, c'est Là-Bas...

2

1

3

... au pays des montagnes et des lacs ; au pays où la pierre côtoie le bois pour en faire des maisons.

4

5

6

7

8

9

Posté par la-louve1 à 22:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19.02.14

Carpe Diem

Les petits déjeuners se font au crépitement du feu de bois, et aux impatiences des enfants de jouer dans la neige.

La journée, jamais on ne connaîtra comme nos poches les petits sentiers qu'on arpente, car la montagne réserve toujours ses surprises, ses petites gouttes d'eau que l'on n'avait jamais vues, ou cette grosse pierre jamais remarquée.

Alors, comme toujours, on en revient à la même conclusion : ne pas trop se dire « je serai heureux », « j'étais heureux », mais « Je suis heureux »; on veut vivre au jour le jour, à la minute la minute, à la seconde la seconde, dans le moment présent, juste en sachant qui l'on est, et qui et ce que l'on aime.

02

02

02

02

02

 

Posté par Nelle_ à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29.08.13

Une cloche, une promenade, un pull, un oiseau

240810 1649

260810 1023

Je croise les daims et la marmotte. Un monsieur promène son petit chien, des enfants jouent sur la terrasse d'un chalet...

240810 1724

Le chien aboie.
Il pleut maintenant. Il pleut et c'est divin. C'est juste divin. L'odeur, la vue, la température, tout. Ca sent la vie quotidienne comme je la ferai devenir: l'esprit libéré de toute contrainte. Une cloche, une promenade, un pull, un oiseau, ploc-plic sur les feuilles. C'est comme une caresse, un cadeau qui recouvre tous les maux. La pluie.

Ici au moins, quand on croise un animal, il n'est pas en cage.

240810 1724_2

260810 2135

Posté par Nelle_ à 13:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20.08.13

Montagne

250810 1134

Le village vit sous le soleil. Il vit mais pas trop. Juste ce qu'il faut pour préserver le calme authentique de la montagne. La vallée est large et aérée. Elle fait se côtoyer la montagne et la prairie, pour qu'on ne se sente jamais enfermé. Les vieux chalets-fermes abritent une vie différente, celle loin de la ville trop grouillante et polluée.             

Ce soir, je suis dehors, seule. La lune est pleine alors elle fait assez de lumière pour que je distingue les ombres de montagnes dans la nuit. Elles m'impressionnent. Où se cachent les loups ?

250810 1135

250810 1138

250810 1315

250810 1332

Posté par Nelle_ à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22.08.12

Les Petits Riens

180812 1816_4

       Imaginez que vous vous réveillez dans votre chambre tout en bois. Vous ouvrez le volet et tombez nez à nez avec un ciel bleu du petit matin radieux, sur lequel se dessine une montagne de bien 2000m. Une jolie montagne, avec la même forme que celles que dessinent les enfants. La lumière du matin lui donne une couleur et un reflet particulier.

Vous avez faim, vous allez prendre le petit déjeuner, dans une grande salle aussi tout en bois et en pierre. Imaginez un buffet monumental de petites confitures maison, pâte à tartiner, fromage, charcuterie, salade de fruits, corbeilles de fruits, céréales, pains en tout genre, croissants, petits pains au chocolat, gâteau, madeleines, escargots à la crème... Inévitablement, vous vous découvrez un appétit d'ogre du matin, et Dieu que ça fait du bien !

       Et puis, armés, on sort, arpenter des chemins qu'on connaît, pour aboutir sur d'autres qu'on ne connaît pas. Tout est à sa place : la grande fontaine en pierre, la vieille ferme, le basset qui aboie, les daims, les neiges éternelles au loin, le torrent et son doux bruit que j'aime plus que tout autre bruit au monde... Je ne cherche pas de "sensations fortes" au sens commun du terme. Mes sensations fortes, c'est ça, les manifestations de la vie de tous les jours, mais de la vie très douce, et pourtant on les appelle "les petits riens".

170812 1122

170812 1124

170812 1130

Posté par Nelle_ à 11:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21.08.12

Plaisirs simples

78606784_o

     Je vous invite à savourer des plaisirs simples et primaires. Le matin, je vous invite à regarder se lever le soleil sur la montagne...

210812 0737

210812 0756

...puis aller au torrent, et regarder y fureter l'Epagneul, excité, curieux, trempé, heureux, et tenter délibérément, un peu fou-fou, de le suivre, caillou par caillou sous vos grosses chaussures bien moins pratiques que des pattes griffues.

       L'après-midi, suivez-nous des centaines de mètres plus haut (mais en promenade douce, pas en randonnée harassante), caresser les panoramas vertigineux, et arriver à un lac de haute montagne vert tendre. Je vous conduis jusqu'à la ferme qui le surplombe. Les vaches paissent, les chiens les surveillent, et on vous vend un fromage tout frais.

200812 1612_2

200812 1614

200812 1617

200812 1618_2

Posté par Nelle_ à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20.08.12

Que le temps s'arrête

       La lumière du soleil couchant éclaire le haut du Mont. Il fait encore bien jour. Cette lumière a toujours été celle que je préfère : la plus douce qui soit. Souvent, j'aimerais que le temps reste un peu bloqué là. On met un petit gilet, ça sent les repas qui se préparent dans les chalets, l'effervescence de la journée est retombée mais celle du soir se prépare dans les intérieurs... j'en ai des frissons en l'écrivant, et une frustration immense de ne pas savoir décrire comme je l'aimerais avec des mots. C'est d'ailleurs sûrement ce côté indescriptible, qui fait que ce moment est toujours aussi fort et doux comme une caresse, et propice à tous les espoirs, toutes les envies, tous les bonheurs.

88041816

Posté par Nelle_ à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,